Sauvons les homophonigus : une mission homophones !

Sauvons les homophonigus : une mission homophones !

Je vous propose aujourd’hui un atelier qui a clairement fait l’unanimité auprès de mes élèves la semaine dernière, puisqu’ils l’ont qualifié du meilleur jeu depuis le début de l’année ! (Bon Ok on n’est que la 4 octobre mais tout de même !) Quel plaisir d’avoir ce genre de retour directement de la bouche des enfants… Ca donne envie d’en créer encore et encore ! (Pense-bête pour moi-même, trouver comment ajouter du temps au temps si vous voyez ce que je veux dire … Vous avez deux heures ! hihi). Bref, trêve de plaisanteries. Il s’agit d’un atelier coopératif pour travailler les homophones. Cette fois encore, il n’y a pas de gagnant, les élèves jouent en équipe (un seul pion) contre le plateau, ils jouent à tour de rôle et vont gagner ou perdre tous ensemble.

Pour la dimension ludique qui passionne les élèves, j’ai monté un petit scénario : les petits homophonigus (des extraterrestres tout mignon il faut bien l’avouer) sont à la dérive dans l’espace (Mince alors !). Ils ont chacun atterri sur un astéroïde et souhaiteraient retrouver leur planète. (Au début, il faut donc placer les petites figurines des homophonigus sur leur photo, sur les astéroïdes).

Heureusement, Grimaçon est là et va pouvoir les aider ! Pour ce faire, il va avancer d’astéroïde en astéroïde (donc pas de dé, on avance toujours de un en un). Pour pouvoir avancer, il faut réussir une épreuve, à savoir répondre à la question d’une carte en trouvant l’homophone qui convient. Un homophonigus est automatiquement libéré si Grimaçon arrive sur le même astéroïde que lui, il retourne alors sur sa planète.

Pour ajouter un peu de piquant, il faut être concentré jusqu’au bout. En effet, il n’y a que 20 cartes épreuves pour 15 astéroïdes à passer, ce qui ne laisse que 5 chances de se tromper avant que la partie ne soit perdue… Le jeu est gagné si les 5 homophonigus ont retrouvé leur planète avant la fin de la partie. (Youpiiiiii !!)

Pas de panique, les élèves ne sont pas livrés à eux-mêmes ! Comme toujours, il y a un petit guide de l’arbitre. Je ne désigne pas d’arbitre officiel. Les élèves jouant dans l’ordre des aiguilles d’une montre, c’est celui à droite du joueur qui a le guide de l’arbitre. Ce guide tourne ainsi de tour en tour, ce qui permet à tout le monde de jouer en même temps.

Nous y avons joué mardi, et les élèves me l’ont réclamé mercredi jeudi et vendredi à la récréation… C’est vous dire ! Sans aucune prétention, voilà ce que je qualifie clairement de grande victoire ! Et ça donne du baume au cœur … ☺

N’hésitez pas à me donner vos retours sur cet atelier sur les homophones ! J’espère qu’il saura aussi motiver vos élèves !! 🙂

………………………….

………………………….

Et pour aider les élèves à reconnaître les homophones, n’hésitez pas à utiliser ma roue des homophones en cliquant juste ici. 🙂

S’abonner
Notifier de
guest
6 Commentaires
le plus récent
le plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
nicolle ludivine

Imprimé, plastifié! Hâte de tester 🙂 Merci!!!

Karine

Bonjour,
Comment faites vous pour gérer les ateliers ? Ici les enfants ne doivent pas se retrouver face à face et le matériel doit être désinfecté ou laissé 7 jours avant d’être réutilisé . Difficile donc de mettre en place des ateliers qui plus est sous forme de jeu 😔

Karine

Merci.